La voix du cœur, chemin du thérapeute

La vérité de ta personne est prisonnière de ton Ombre ; C’est de l’Ombre que tu devras te dégager. Il faudra te plonger en toi-même sans complaisance ; Avoir « des oreilles pour entendre, et des yeux pour voir.»  Ainsi la prise de conscience de ta multiplicité t’engagera sur la voie de ton unité. Il te faudra passer sur l’Autre Rive. Terre étrangère que tu crois hostile parce que tu ne la connais pas. C’est l’autre versant de toi-même que tu feins d’ignorer. L’Ombre, c’est la face obscure de toi-même qui attend d’être aimée, afin qu’elle te révèle tes ressources. Mais le passage sur l’Autre Rive, c’est l’épreuve. Le prix que tu devras payer au passeur, c’est la mort de l’égo.  Ton ego devra mourir, afin que tu renaisses à ce que tu es véritablement.  Attention, un grave danger te guette, car l’ego puissant et malin peut tout récupérer à son profit pour sortir renforcé de l’épreuve. Le grand danger est l’intellectualisation, qui te barrera le passage. Tu croiras passer, mais tu resteras sur la même rive,  prisonnier de tes illusions, tu te croiras arrivé. La véritable épreuve ne peut te conduire que vers une très grande humilité,  et vers beaucoup d’humour.  Je te propose d’ajouter aux Béatitudes : « Heureux ceux qui savent rire d’eux-mêmes, car ils n’ont pas fini de s’amuser.» Humour et humilité sont les signes d’une véritable et profonde évolution,  humilité et humour sont indissociables du véritable Amour, sans oublier la joie ! La joie, c’est l’émerveillement devant l’inexprimable qui nous envahit au moment où nous ne l’attendons pas. C’est la grâce qui nous est offerte gratuitement dans un instant d’éternité :  Le plaisir s’achète. La joie est un don. La joie est la création d’un espace intérieur de fécondité de l’être, où le sujet qui nous habite peut exister pour se donner. La joie est liée à notre capacité de briser les chaînes de l’ego pétrifié. « La joie est cette capacité que l’homme a à s’inventer » nous dit le Rabbi Nahman de Braslav.  La joie est l’orgasme du cœur.

Paul Montangérand « La voix du cœur, chemin du thérapeute »

Publié dans Textes et Poésies