Je me permets

Je me permets de m’exprimer
C’est la clé de l’authenticité

Je me permets de me tromper
C’est un signe d’humilité.

Je me permets de risquer
C’est un pas vers la liberté

Je me permets de dire non…
C’est le gage de l’affirmation.

Je me permets de m’isoler
C’est le seuil de l’intériorité

Je me permets d’écouter
C’est l’itinéraire de la vérité.

Je me permets de m’interroger
C’est l’éclaircie de l’incertitude

Je me permets de dire la vérité
C’est le miroir de la transparence.

Je me permets de m’émouvoir
C’est l’ouverture à l’émerveillement

Je me permets de pleurer
C’est l’éclosion de la sensibilité.

Je me permets de rire
C’est l’apanage de la joie

Je me permets de chanter
C’est le palliatif à la tristesse.

Je me permets de prier
C’est l’abreuvement à la source

Je me permets de pardonner
C’est l’ultime pas vers la libération.

Je me permets de remercier
C’est l’amorce vers la gratitude

Je me permets de rêver
C’est l’ascension vers la réalisation.

André Bissonnette

Publié dans Textes et Poésies