Pourquoi entamer une psychothérapie

Pourquoi entamer une psychothérapie ?

  • quand nous avons tout simplement le désir de mieux nous connaître, de nous découvrir, de nous aimer et que nous voulons nous offrir « un moment pour soi », en dehors du rythme effréné de la vie quotidienne,…
  • quand nous n’arrivons pas ou plus à nous accepter, que nous ne nous sentons pas bien, déprimés, dépressifs, que nous rencontrons dans notre vie des difficultés affectives, relationnelles, professionnelles, …
  • lorsque nous avons des difficultés avec nos enfants, que nous manquons de repères pour les comprendre et les accompagner sur le chemin de leur croissance,
  • quand nous traversons des difficultés de couple, des incompréhensions, des questionnements sur la poursuite d’une vie à deux, sur notre vie sexuelle, sur notre manière de communiquer,…
  • quand nous sommes confrontés à un deuil, la perte d’un être cher, d’un parent, d’un conjoint, d’un enfant, …, d’un emploi, d’une situation,…
  • quand nous avons vécu des choses difficiles dans notre enfance et que celles-ci ressurgissent ici et maintenant lors d’un événement donné,…
  • et pour toute autre raison qui vous semble juste,…

Réglementation des séances de psychothérapie :

Règle de confidentialité :

Tout ce qui se dit et se fait en séance est soumis au strict secret professionnel ; les noms et les coordonnées des patients restent confidentiels de la part du thérapeute. La seule raison de déroger à cette règle réfère à un danger estimé par le thérapeute concernant le patient, son entourage ou le thérapeute lui-même.

Règle de non-violence :

Tout est autorisé en séance sauf  d’être violent physiquement contre des objets ou des personnes.

Règle de non-toxicomanie :

L’absorption de boissons alcoolisées et de drogues dures ou douces est interdite. Si c’est le cas, la séance n’aura pas lieu et les honoraires sont dus.

Règle de non-sexualité :

Les relations sexuelles sont interdites entre thérapeutes et patients.

Respect des horaires et des honoraires :

Le patient s’engage à respecter les horaires et les honoraires établis avec son thérapeute ; les désistements doivent être annoncés 48h à l’avance, par contact téléphonique direct et non par sms ; dans le cas contraire, les honoraires restent dus quelque soit le motif du désistement.